top of page

O Esca Viatorum

À propos

Cette hymne a probablement été composée par un jésuite allemand du 17ème siècle,

bien qu'elle ait été attribuée par certains à saint Thomas d'Aquin. On n'en trouve

aucune mention avant le Mainzer Gesang-Buch, 1661, où elle est donnée à la p. 367

en 3 strophes, intitulées «Hymne sur le vrai pain du ciel». On la retrouve également

dans l'Hymnodia Sacra, Mayence, 1671, p. 86.

Traduction

1. O nourriture des voyageurs, o pain des anges, o manne céleste, sois un aliment pour ceux  qui ont faim de ta saveur; ne te refuse pas  aux cœurs qui te cherchent.  

 

2. O diaphane fontaine d'amour qui coule, pure,  du cœur de notre Sauveur, donne à boire à ceux qui ont soif de toi: c'est notre seul souhait,  c'est tout ce dont nous avons besoin.  

 

3. O Jésus, ton visage, que nous adorons sans le voir sous les apparences du pain, fais que sans voile,  une fois libres dans le ciel, nous puissions le contempler face à face.  Amen. (Trad. MR)

1.

O Speise der Reisenden,
o Brot der Engel,
o himmlisches Manna,
nähre die Hungernden,
beraube nicht des Genusses
die Herzen derer, die dich suchen.


2.

O klares Wasser, Quelle der Liebe,
die du aus dem reinen Herzen
des Erlösers entspringst,
tränke, die nach dir dürsten:
das allein sind unsere Gebete;
du als einzige kannst sie erfüllen.


3.

O Jesus, gib, dass wir dein Antlitz,
das wir verborgen verehren
in der Brotsgestalt,
einst, wenn die Hülle weggenommen ist,
im Himmel
mit frohem Blick schauen.

Pour aller plus loin : 

https://de.wikipedia.org/wiki/O_esca_viatorum

 

https://gregobase.selapa.net/chant.php?id=17887

 

Découvrez aussi : 

https://www.mathieu-constantin.com/copie-de-ne-timeas-maria

Du même compositeur / Style : 
Bovet - Tantum Ergo (4h)

Bovet - Veni Creator (3h)

bottom of page